BIENVENUE • Concours national de La Marianne d'Or
Le concours qui fait aimer la République et ses valeurs.

 

Vent favorable et soleil pour le prologue
de la Solitaire Bompard-le Figaro 2016

Le Développement Durable
au coeur de la politique de Philippe Augier

Pour le prologue, le maire de Deauville, Philippe Augier
avait demandé à la jolie Julie Gayet et Alain Trampoglieri
de parrainer un skipper.
A l’heure de la remise des prix, la productrice et comédienne
a enchanté le village de la course et séduit de nombreux Deauvillais.

Une troisième Marianne d’Or pour l’ambitieuse politique
menée par l’équipe municipale conduite par Philippe Augier.
Une charte rigoureuse régit le quotidien des citoyens
devenus éco-responsables. Augier Président !
a lancé Alain Trampoglieri.

En avant-première de l’Exposition
consacrée à Rouget de Lisle,
découvrez une oeuvre qui aux côtés de documents historiques, figurera dans les créations exclusivement
réalisées pour cet événement.


Rouget de Lisle à la manière du créateur
du célébre portrait Obama ‘HOPE’, par Shepard Fairey,
revisité par le studio d’Art Concept à Saint-Tropez.

Rouget de Lisle invité à The Voice ?

Invité star de l’Exposition Rouget de Lisle
par Alain Trampoglieri, le dessinateur de presse Calvi
est certainement le dernier pro à avoir dessiné
des centaines de fois le Général de Gaulle.
De Combat au Figaro Magazine en passant
par l’Auto Journal, Radio-Télé-Magazine
et France-Soir, Calvi a taillé ses crayons
afin de saisir et nous présenter un Rouget de Lisle sympa,
présent devant l’Hôtel de Ville de Puteaux,
dans la salle des Fêtes de l’Elysée,
participant à The Voice ou à Marseille
aux côtés de Jean-Claude Gaudin et Christian Estrosi.
Au travers de ses dessins exclusifs,
Calvi réussit à ressusciter et nous faire aimer
cet illustre inconnu des Français :
Claude-Joseph Rouget de Lisle.
Du grand Calvi, à voir absolument.

Participez au concours citoyen : 2016 Année de la Marseillaise
Informations sur : anneedelamarseillaise.com

 

« L’identité communale est la matrice de l’identité française »
François Hollande à la tribune du 99 ème Congrès des Maires de France
 
A la tribune du Congrès, le président de la République François Hollande
aux côtés de François Baroin, Président de l’AMF, Anne Hidalgo, maire de Paris
et André Laigniel, 1er vice-président délégué de l’AMF.
  La remise de la Marianne d’Or du Développement
durable à Michel Rocard par Philippe-Loïc Jacob,
président d’Eco-Emballages.
« Aucun maire ne souhaite vivre et subir l’impopularité fiscale d’une politique qu’il n’a pas décidé »
  François Baroin, Président de l’Association des Maires de France
Le stand d’Eco-Emballages reste un lieu unique de rencontre des élus et entrepreneurs qui font la France
   
Apprécié par les élus de la République,
et par Alain Trampoglieri, Pierre-René
Lemas
, directeur général de la Caisse des
Dépôts et Consignations, était au Congrès
des Maires.
  Première cérémonie de remise des Marianne d’Or
pour Estelle Grelier secrétaire d’Etat aux Collectivités
locales et Jean Hornain, le nouveau directeur général
d’Eco-Emballages. Première Marianne d’Or pour
Michel Vergnier
, maire de Guéret (Creuse).
  L’homme des containers, bacs
et containers à poubelles,
Michel Kempinski, président
de l’entreprise Plastic Omnium
Environnement
.
   
Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse,
président de la puissante Association
des maires de grandes villes :
France Urbaine
  Eric Duval, le jeune maire de Plouha
(Côtes d’Armor) milite pour un retour
du costume de maire. Sa démarche
républicaine rencontre un formidable
succès.
  Vive la parité. Ces quatre maires du Jura
sont venues ensemble au Congrès des Maires.
Bâton de berger en main, elles ont été reçues
sur le stand d’Eco-Emballages.
Participez au concours citoyen
Année de la Marseillaise
Informations sur :
anneedelamarseillaise.com

 

L’île de Porquerolles (Var) : un écrin pour la Marianne d’Or
Les Casques Verts de Patrice Fallot consacrés

 

Tous les élus du Var, conscients qu’ils ont la responsabilité et le mandat de préserver leurs territoires face aux feux de forêts,
aux inondations, aux conséquences du réchauffement climatique, aux pollutions et aux incivilités étaient ce samedi présents
dans le cadre exceptionnel de l’île de Porquerolles pour la remise de la Marianne d’Or du Développement Durable
à un pionnier de la prévention, Patrice Fallot, fondateur de l’association les Caques Verts.
De nombreux habitants de l'île de Porquerolles et habitants de Hyères-les-Palmiers avaient tenu à s’associer à l’événement.
Cette association Casques Verts, aujourd’hui trentenaire, est un exemple de prise de conscience citoyenne dans l’écologie,
encouragée dès sa création au plus haut niveau, soutenue par de grandes entreprises et désormais référencée
dans les instances internationales engagées dans la préservation de la planète.

Parmi les nombreux élus, le maire de la Londe-les-Maures, François de Canson est venu affirmer la volonté du président
de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur Christian Estrosi, de faire une politique de Développement durable à la hauteur
d’une des plus belles régions de France.
François de Canson (enfin une nouvelle personnalité politique pour le Var) s’est engagé à défendre les plagistes varois
et plus particulièrement ceux de la célèbre plage de Pampelonne à Ramatuelle, membres de la solide Fédération nationale
des Plages-Restaurants (FNPR) que préside Jean-Claude Moreu, inquiets pour leur avenir face à un décret d’un autre temps.

 

Aux côtés d’Alain Trampoglieri et Patrice Fallot, des élus motivés par le Développement Durable, François de Canson, maire de la Londe-les-Maures et conseiller régional et Jacques Politi, maire honoraire de Hyères-les-Palmiers. Ce samedi à Porquerolles, Paul de La Ferté-Bernard (Sarthe) et Amélie de Carcassonne (Aude), deux jeunes étudiants Casques Verts, heureux et fiers...au paradis !

Bruits d’Hôtel de Ville

La disparition de Jean-Claude Decaux
J’étais admiratif de sa vision, son exigence, sa rigueur et son professionnalisme.
J’aimais son admiration pour Kennedy et ses conseils avisés.
Il a introduit l’innovation et la publicité dans les villes capitales de la planète.
Les Français ont remarqué que les véhicules de l’entreprise Decaux étaient toujours ultra propres.
Ce fut et c’est toujours sa meilleure communication !
Toutes mes condoléances à son épouse et à ses enfants qui portent déjà très haut le nom de JCDECAUX.

Alain Trampoglieri

Le Président de la République fera-t-il un geste ?
A la veille du Congrès des Maires de France, qui s’ouvre à Paris ce mardi, François Baroin,
Président des Maires de France s’est confié au journal Le Monde sur ce qu’il attend de la venue
de François Hollande à la clôture du Congrès notamment sur la baisse des dotations de l’Etat :
« Sur les 2096, 9 milliards de la dette publique, 80% sont de la responsabilité de l’Etat,
10% de la Sécurité sociale et moins de 10% relèvent des collectivités locales. Il est hors de question
que les élus locaux acceptent le transfert de l’impopularité fiscale. Ce qui ne peut que nourrir une forme
de populisme à leur égard, en les rendant responsables de notre pays ». « Contre cela je me battrai
de toutes mes forces »
clame-t-il avec conviction !

Le SIAHVY Syndicat de l’Ivette, en Essonne consacré par la Marianne d’Or.
Après la cérémonie de remise des Marianne d’or du Développement Durable au Salon des Maires
mercredi sur le stand d’Eco-Emballages, une autre cérémonie très officielle est organisée dans la soirée
au Moulin du SIAHVY, dans l’Essonne. (sur invitation)
Le secrétaire général du Concours Alain Trampoglieri remettra la Marianne d’Or à Michel Barret,
Président du SIAHVY aux côtés de François Durovray, président du Conseil général de l’Essonne.
Les défis environnementaux et sociaux relevés par le SIAHVY méritent largement cette distinction.

Année de La Marseillaise : à vos souris !
Les candidatures pour la promotion spéciale Marianne d’Or - Année de la Marianne d’Or
reçues actuellement sont exceptionnelles. Pour accompagner le concours et contribuer au succès
de cette manifestation autour de l’Hymne national, un site Internet est actuellement en construction.
Il sera très prochainement mis en ligne.

Détails du concours sur notre site

 

Le développement durable reste au centre des préoccupations des élus

 

Les Marianne d’Or du Développement Durable, crées dans le cadre du Grenelle de l’Environnement reçoivent un formidable écho
chez nos concitoyens. Malgré les restrictions budgétaires, les élus ont mis la protection de l’environnement et le développement durable
au centre de leur politique et engagent les budgets appropriés. Les initiatives et politiques reconnues chaque année par le concours sont en
partie basées sur le bon sens, les économies d’énergies, les énergies renouvelables, les nouvelles technologies mises au point par les entreprises
engagées dans l’industrie environnementale et la pédagogie.
En partenariat avec Eco-Emballages, les initiatives primées ont valeur d’exemplarité et servent de modèle aux décideurs locaux. La promotion
des bonnes pratiques dans les collectivités locales reste au coeur du concours national.
La réception des lauréats du palmarès 2015 au Salon des Maires, le mercredi 1 er juin sur le stand d’Eco-Emballages sera cette année encore
un moment fort de ce rendez-vous institutionnel.
Les cérémonies de remise de la Marianne d’Or dans les villes et dans les entreprises lauréates donnent du sens à leur politique et renforcent
l’expertise du concours. Elles sont aussi l’occasion pour les animateurs du concours de rencontrer et dialoguer avec les citoyens.
Le concours civique de la Marianne d’Or reste à ce jour l’unique concours civique présent sur tout le territoire national qui entretient des liens
étroits avec des associations étrangères d'élus et qui participe aux grands rendez-vous internationaux sur les villes et l’environnement et la culture.
lesmariannedordelarepublique.com

Var : les Casques Verts, une idée qui a fait son chemin

Dès la création du Concours Marianne en 1984, les Casques
Verts figuraient au palmarès. L’idée des Casques Verts
est née au lendemain des feux de forêt dans le massif
de Tanneron. Pour son président-fondateur, Patrice Fallot
« un incendie de forêt n’est rien d’autre qu’un départ de feu
que l’on laisse se propager ».
Les Casques Verts mettent en place un maillage visuel
de surveillance des forêts du Var en motivant des étudiants
préalablement formés, équipés de talkies, en lien direct
avec la Direction départementale d’incendie et de secours.
Un job d’été citoyen et rémunéré.
A sa création, Charles Pasqua, Ministre de l’Intérieur
accueille favorablement le projet et mobilise les entreprises
citoyennes pour financer l’initiative.
A pied d’oeuvre, les Casques Verts prouvent leur efficacité.

Aujourd’hui, l’association les Casques Verts c’est aussi :
les digues de Camargue, la prévention des inondations
et le génie écologique en partenariat avec le Parc national
de Port Cros.

Cérémonie de remise de la Marianne d’Or au président-fondateur des Casques Verts, Patrice Fallot
par Alain Trampoglieri secrétaire général du concours national civique
Samedi 28 mai 2106 11 heures Fort Sainte-Agathe à Porquerolles.
En présence de Marc Giraud, président du Conseil départemental du Var, et François de Canson, Maire de La Londe-les-Maures, Président de la communauté de communes Méditerranée-Pays des Maures, représentant Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur. Informations : verts-casques@orange.fr

 

Dans le cadre de l’Année de la Marseillaise, le concours national
civique de la Marianne d’Or se devait de contribuer à la réussite
de cet événement républicain.
Attaché aux valeurs de la République et à la démocratie
de proximité, une promotion spéciale du concours est consacrée
aux actes forts de la vie citoyenne.
La proclamation du palmarès aura lieu symboliquement
le 13 juillet prochain à Lons-le-Saunier (Jura), patrie de l’auteur
interprète de l’hymne national : Rouget-de-Lisle.
Ce concours, unique dans l’histoire de France, sera accompagné
d’une exposition d’une originalité et d’une ampleur exceptionnelle.
L’Evénement sera présent dans plusieurs villes de France.
Le secrétaire général du concours Marianne a rassemblé pour
la circonstance de nombreux documents originaux autour
de Rouget-de-Lisle, parues depuis 1792.

 

Lundi 2 mai 2016

2016 AnnéedelaMarseillaise

 

Décrétée Année de La Marseillaise, c’est une nouvelle occasion pour le concours national de la Marianne
d’Or de nous faire aimer la République, la démocratie de proximité, ses élus et ses citoyens, notre hymne.
Une promotion spéciale du concours ouverte à tous, consacrée aux initiatives civiques et républicaines
qui font la force et la richesse de la Démocratie française célébrera cet événement et s’inscrira dans
l’histoire de la France.
Les élus, les responsables d’associations civiques, des citoyens ont déjà manifesté nombreux leur enthousiasme
pour cette initiative. Comme eux, vous avez jusqu’au 30 juin pour adresser une lettre de motivation,
présentant votre initiative.
Au vu des formidables dossiers déjà enregistrés au secrétariat du concours, ce palmarès Marianne d’Or
va étonner plus d’un de nos gouvernants, élus engagés dans la vie publique, fonctionnaires ou prétendants
au pouvoir suprême.
La fraîcheur et la sincérité des initiatives présentées sont des actions engagées pour une République
plus pédagogique, plus solidaire, plus fraternelle mettant le citoyen et ses légitimes exigences
au coeur de tous les débats.
Cette Année de La Marseillaise sera aussi l’occasion de transmettre en priorité à notre jeunesse nos valeurs,
nos principes républicains et les bases élémentaires du savoir-vivre.
La Proclamation du palmarès aura lieu symboliquement le 13 juillet 2016 à Lons-le-Saunier (Jura),
patrie de Rouget-de-Lisle, glorieux auteur de notre hymne national.

 

Interroger directement
le secrétaire général du concours Alain Trampoglieri
alaintrampo@wanadoo.fr

Faites connaître vos intiatives via notre site : marianne@lamariannedor.com
Dernier délai pour déposer votre dossier le 30 juin 2016.
Découvrez le concours Marianne d’Or créé en 1984 sur : lamarianedor.com

Sur l’Agenda du concours :

Samedi 28 mai 2016
Ile de Porquerolles (Var)
Remise de la Marianne d’Or du Développement Durable
à Patrice Fallot, président-fondateur des Casques Verts

Mardi 31 mai - jeudi 2 juin 2016
Paris-Porte de Versailles
Congrès des Maires de France

Mercredi 1er Juin 2016
Paris-Porte de Versailles
Congrès des Maires de France

Cérémonie des Marianne d’Or 2015 du Développement Durable
Salon des Maires Stand d’Eco Emballages
Sur invitation

 

2016 Année de La Marseillaise
VIVE LA REPUBLIQUE

 

Reconnu comme l’unique concours civique de la République
de proximité, doté d’une expertise pointue et d’un pluralisme aiguisé,
le concours de la Marianne d’Or saisit l’opportunité
de l’Année de la Marseillaise décrétée par le Président de la République
pour consacrer une promotion spéciale aux actes forts de la démocratie
et à la pédagogie mettant le citoyen, associé pour la première fois
au concours, au coeur de tous les débats.

Proclamation du Palmarès le 13 juillet 2016 à Lons-le-Saunier (Jura) patrie de Rouget-de-Lisle

 

Etre exigeant sur le protocole, animer des réunions de concertation, faire vivre un conseil municipal des jeunes, un conseil
des Sages, donner du sens aux fêtes et cérémonies, ne pas confondre l’information et la propagande, ne négliger aucun
rituel républicain, vivre une parité dynamique, pavoiser et faire respecter le drapeau national, considérer les minorités,
donner de l’éclat aux séances du conseil municipal, laisser une libre parole à son opposition, prendre des initiatives
pédagogiques, avoir un devoir de mémoire, soutenir et donner les moyens au monde associatif, avoir une action sociale
novatrice, aimer les gens, aimer la République; voilà quelques-uns des critères pour décrocher en cette Année
de la Marseillaise
, l’une des plus symboliques reconnaissances pour un élu ou un citoyen : la Marianne d’Or.

Cinq questions à Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours.

Pourquoi cette promotion spéciale ? : Dans un monde de surmédiatisation, les vraies valeurs sont désormais
inaudibles, laissant place au superficiel en continu, à l’excès, à la surenchère, voire à la médiocrité. Il est essentiel
en ces temps incertains d’effectuer un recadrage pédagogique sur nos règles républicaines qui fondent le vivre ensemble,
sur le plan national comme dans la démocratie de proximité.

Pourquoi évoquer souvent un concours pluriel ? : C’est la richesse de notre démarche républicaine. Rester libre,
prisonnier d’aucun clan, d’aucun lobby, d’aucun parti. Le respect que portent à la Marianne d’Or les élus et les citoyens
nous est précieux. Il nous permet de vivre des cérémonies de remise de la Marianne dans les communes comme
un acte fort, sans exclusion et avec émotion.

Cette Année de la Marseillaise est elle nécessaire ? : Je comprends ce qu’a voulu faire le Président de la République :
une piqûre de rappel. Souvent ce sont ceux qui doivent porter nos couleurs qui ne respectent pas l’hymne national.
Ce chant et les valeurs qu’il incarne doit être enseigné dès l’école, entonné dans des moments difficiles mais aussi
dans des moments de fraternité. L’enseigner, c’est transmettre notre héritage et notre futur.

Comment se porte la démocratie locale ? : Au coeur de toutes ses réformes, ses regroupements, ses fusions,
la démocratie locale cherche sa voie et surtout des ressources. Après quelques tâtonnements, elle saura trouver sa place
face à un Etat fort et grâce à l’engagement pour l’intérêt général que nos concitoyens portent aux enjeux locaux.
Contrairement à notre vie politique nationale qui déborde de prétendants, dans les années à venir, les élus locaux dévoués
vont se faire rares, surtout en zone rurale.
Notre concours Marianne est là pour donner du sens à l’engagement citoyen local et à faire aimer la République décentralisée.

Originalité, cette année pourquoi ouvrir le concours aux citoyens ? : Ils sont au coeur du débat, ils vivent
la République au quotidien et ont souvent des idées novatrices surtout dans les politiques municipales.
Pour la Marianne d’Or, donner la parole au peuple, sans attendre les élections, fait partie de nos valeurs.

 

Comment participer au concours :
Dépôt de vos candidatures avant le lundi 20 juin 2016 à l'adresse : marianne@lamariannedor.com

 

     

 

 

La Marianne d’Or est un outil pédagogique puissant qui fait aimer la République,
distingue et accompagne l’excellence de la Démocratie locale.

 

Encouragé avec pertinence par le président Edgar Faure et Gaston Defferre,
ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Alain Trampoglieri imagine
et crée en 1984, un rendez-vous exceptionnel avec la République, ses valeurs,
la démocratie locale et ses bonnes pratiques : le concours national de la Marianne d'Or.

A l’époque, jeune conseiller municipal de Saint-Tropez, Alain Trampoglieri est à même
de ressentir un manque de pédagogie et de repères pour les élus locaux et souhaite
par son initiative apporter des réponses.
La légitimité de cette initiative citoyenne est d’encourager, promouvoir et distinguer,
en métropole et Outre-mer, dans les villes, dans les villages, et désormais dans les communautés
de communes, d’agglomérations et les métropoles, des élus novateurs, issus d’une source
d’excellence qui donnent du sens aux mandats locaux et à la gouvernance de proximité.

Quel bonheur et quelle liberté, pour Alain Trampoglieri, que de pouvoir, en dehors
de toute appartenance partisane, avoir à établir chaque année avec expertise et convivialité,
le tableau d’honneur des meilleures pratiques municipales, régionales ou départementales
et célébrer avec les élus et leurs administrés, un réel dévouement au service de l’intérêt général.

La vitrine des bonnes pratiques de la République décentralisée

Au fil des promotions, la Marianne d’Or souligne l’évolution des politiques publiques,
prodigue une culture entrepreneuriale et un management de proximité
dans nos collectivités territoriales, plaçant le citoyen et ses légitimes doléances,
au coeur de tous les débats.
Le bon usage de l’argent public, maître mot de toute gestion publique, guide nos élus
et fonctionnaires territoriaux à faire mieux avec moins et à rechercher des actions
novatrices exemplaires ayant valeur d’exemple et susceptibles d’êtres reprises
par d’autres collectivités.

Avec des compétences renforcées et mieux définies, une intercommunalité dynamique,
des agglomérations et des métropoles attractives, fortes d’une fonction publique
territoriale compétente, les périmètres des institutions locales demeurent
le lieu de la solidarité, de la cohésion sociale, du développement local, de la vie associative
et de la citoyenneté.

Les innovations technologiques, la sécurité, le vivre ensemble, les politiques autour
du développement durable, les efforts financiers à faire pour lutter contre les déficits,
les besoins budgétaires à engager pour répondre aux aides sociales obligent et obligeront
les élus à faire de vrais choix dans leurs investissements et à surveiller au plus près
les charges de fonctionnement.
Les exemples cités aux Palmarès des Marianne d’Or s’avèrent donc fort utiles.
Les compétences des entreprises françaises, fournisseurs des communes souvent
leader mondial de leur secteur, sont légitimement associées aux palmarès.

Avec notre démocratie locale à la française, la République a un formidable potentiel
de dévouement et d’engagement civique à animer et préserver.
Chaque année, le palmarès de la Marianne d’Or affiche la réalité du terrain
et s’impose comme l’unique vitrine de la citoyenneté.

Depuis 1983, plusieurs centaines de candidatures au concours sont venues enrichir
notre démarche basée sur l’exemplarité, l’intégrité et la proximité des pouvoirs
locaux et de leurs élus.

 

 

 

Pour vous,
élus de l’Outre-mer, Français de l’étranger, lecteurs francophones,
amis de la République française et de ses valeurs,
le Magazine du concours Marianne d’Or est en ligne.

 

Le Marianne d'Or Magazine est en ligne !

Cliquez sur l'image ci-dessus pour visualiser notre journal en ligne

 

Une Marianne d’Or 2016 très républicaine

Le palmarès du concours de la Marianne d’Or de la Démocratie Locale 2016
sera exceptionnellement proclamé le 14 juillet prochain à Lons-le-Saunier (Jura),
ville natale de Rouget de Lisle. Nous célébrons cette année le 180 ème anniversaire
de la mort de l’auteur de notre hymne national. Le député du Jura, maire
de Lons-le-Saunier, Jacques Pélissard, ancien président de l’Association
des Maires de France a toujours eu beaucoup d’égards pour le concours Marianne
et a reçu avec ferveur nos manifestations en hommage à Rouget de Lisle.
le jour de la fête nationale, il nous accueillera, avec son Conseil municipal,
à Lons-le-Saunier.
Le palmarès 2016 de la Marianne d’Or sera républicain comme jamais, riche
et puissant. Les initiatives célébrées seront plurielles, libres et inventives,
généreuses, citoyennes, très Démocratie participative. Les nouvelles régions,
les conseils départementaux, les villes nouvelles auront toute notre considération.
L’amour de la République est notre ADN. Utile à l’apprentissage de la citoyenneté,
la Marianne d’Or donne du sens aux mandats locaux.
Depuis plus de 34 ans, la Marianne d’Or fait partager les valeurs de liberté,
d’égalité et de fraternité.

2016 Année de La Marseillaise !


C’est foutu, le Président de la République a décrété que cette année serait l’Année de la Marseillaise. Mauvaise
idée, car l’amour de la Patrie et de son hymne ne se décrète pas ! C’est un idéal. L’administration s’est mise
en branle à sa façon. La ministre de l’Education nationale et le secrétaire d’Etat chargé des Anciens
Combattants et de la Mémoire
, sont allés survendre l’opération dans une école. Ils sont arrivés les mains vides,
la fleur au fusil ! Pas de CD, de tablette, de partition, pas de photo, le nom de Rouget de Lisle a tout juste été évoqué.
Un coup média et puis s’en vont.
Dommage de ne pas laisser l’initiative aux citoyens, encourager leur engouement, associer nos anciens, les patriotes
qui depuis toujours militent pour leur hymne et leur patrie. Allons enfants, continuons à prendre les choses en mains.
La Marseillaise et son usage, c’est total respect toute l’année. Messieurs les maires, mobilisez vos fanfares,
formez vos bataillons ! Marchons, marchons !
Le palmarès 2016 du concours républicain de la Marianne d’Or saura reconnaître et célébrer les siens !

Avec la Marianne d’Or, célébrons les valeurs de la République

Participez et suivez les activités du concours national de la Marianne d’Or sur :
www.lamariannedor.com

 

Journaliste, ancien combattant de la guerre des ondes pour France Inter dans les années 60-70, je témoigne.
Le combat avait lieu sur les grandes ondes : Radio Luxembourg contre Europe N°1 et France Inter contre
les deux autres. Notre force de frappe était les bons programmes populaires de Roland Dhordain, une rédaction
d’enfer et l’émetteur d’Allouis,1 829 mètres Grandes Ondes.

Avec Jean-Michel Rio, le maire d’Allouis (Cher)
Dans mon tour de France des maires de France, j’étais impatient de repasser par Allouis, ce village du centre
de la France, commune du Cher sur laquelle est implanté l’émetteur de France Inter avec ses deux antennes
plus hautes que la Tour Eiffel, 350 mètres. Cette étape à Allouis fût un devoir de mémoire, un vrai pélerinage !
La FM et les Web radios ont rendu les ondes longues moins attractives et technologiquement moins performantes.
Aussi, la radio de service public en quête d’équilibre budgétaire à décidé d’éteindre le 31 décembre prochain
notre émetteur étendard dont de coût de fonctionnement reste élevé.
Au titre d’administrateur de Radio France, j’ai demandé à Mathieu Gallet que cette antenne de la Voix de la France
ne s’éteigne pas sans qu’un hommage lui soit rendu. Combien de voix historiques, politiques, d’événements,
de musiques et de talents ont été transmis de Paris par ligne téléphonique et aujourd’hui par satellite afin d’être
diffusés depuis Allouis dans un rayon de 1 500 km et le double la nuit. Mise en service en 1939, les techniciens
de la RTF, l’ORTF et aujourd’hui de TDF ont veillé sur la fréquence. Ayons une pensée pour ces gardiens de phares
médias.
Au quatrième TOP
« Qui donnera l’heure à la planète si Allouis s’éteint ? » s’interroge à juste titre le maire d’Allouis Jean-Michel Rio.
Bonne question car c’est sous la porteuse de la fréquence de France Inter que l’horloge atomique donne l’heure
d’une extrême précision à plus d’un million de pendules dans le monde avec une seconde d’erreur sur 30 000 ans.
Du jeu des 100 000 francs au jeu des mille euros, les habitants d’Allouis sont restés fidèles à France Inter
et pour cause, les programmes se captent même dans les casseroles ! Interférence !

Rendez-vous tous, chers auditeurs, amis du service public et de France Inter au quatrième top le 31 décembre.
on espère bien vous retrouver sur la bande FM et sur le Web pour continuer à écouter les radios de la République.

Alain Trampoglieri

Retrouvez prochainement le reportage intégral dans le magazine Marianne d'Or

 

 

 

Frédéric Vigouroux
Miramas (Bouches-du-Rhône)
Une ville attractive et durable

 

Patrick Beaudouin
Saint-Mandé (Val-de-Marne)
Un dynamisme municipal novateur

Le concours Marianne d’Or semble avoir été créé
pour lui.
Frédéric Vigouroux incarne la nouvelle génération
d’élus, à la fois politique et manager.
Maire et conseiller départemental, il entend bien faire
entendre la voix de sa ville dans le concert
départemental et régional.
Il lance un des villages de marques les plus grands
d’Europe et mène parallèlement la renaissance totale
de son centre-ville, en concertation avec ses concitoyens.
Certifié Territoire zéro déchets, zéro gaspillage,
Miramas est une des deux villes de France
à avoir été retenue pour l’appel à projet
par le Ministère de l’Ecologie.

Miramas ne manque pas d’énergie.
Cette grande gare de triage historique de la SNCF,
est géographiquement idéalement placée.
Frédéric Vigouroux aussi !

Ancien député, le maire de Saint-Mandé,
Patrick Beaudouin entend bien cultiver la réputation
de sa ville : attractive et modèle du Vivre Ensemble.
Son crédo : innover pour être au plus près
de ses concitoyens, répondre à leurs besoins,
de la petite enfance aux anciens.
Ce maire aime la République et ses valeurs.
Cette année, sa cérémonie de voeux rendant hommage
aux forces de l’Ordre et services de secours
ayant été exemplaires après les attentats de l’année
dernière était d’une force émotionnelle et fraternelle
incroyable.
Patrick Beaudoin sait aussi considérer les serviteurs
du quotidien, chouchouter son conseil municipal, motiver
son personnel communal, sans oublier la police
municipale.
Il reçoit sa très méritée deuxième Marianne d’Or
pour sa pédagogie sur le thème du Développement
Durable.
La fraîcheur de son conseil municipal des jeunes auquel
Monsieur le maire est très attaché, nous prouve
que la Démocratie locale et la République ont un avenir.

 

La Démocratie de proximité se met en ordre de marche

Cette année encore, les maires ont présenté leurs voeux sur leur territoire communal. Il faudra peut-être attendre
quelques années pour qu’ensemble, les élus des communautés de communes, de grandes métropoles
ou d’agglomérations présentent leurs souhaits dans une cérémonie unique.
Il y aura moins de galettes des rois et de couronnements, mais le signal de partage sera pour les citoyens un signe
fort.
Cependant, au pied de nos clochers de dans nos petites communes, souffle un vent de modernité. Au premier
janvier 2016, par obligation, par raison ou par intérêt, plus de 1 000 communes ont décidé de fusionner.
Ainsi sont nées 313 communes nouvelles. Une dynamique qui ne peut que réjouir Jacques Pélissard, ancien président
de l’Association des Maires de France qui a porté la loi.

 

Les élus de Tinchebray-Bocage
sur le stand Eco Emballages
au dernier Congrès des Maires

 

‘ Pas si fou que ça, le Jérôme Nury ! ’, lance un conseiller municipal pour juger l’initiative du maire de Tinchebray
et conseiller départemental de l’Orne. Ce jeune maire a bien compris qu’en fusionnant avec plusieurs communes
voisines, l’Etat les exonéreraient de la baisse de la dotation globale de fonctionnement.

Ainsi, Tinchebray est devenu Tinchebray-Bocage pour son union d’intérêt avec 6 autres villages. Dans ce bocage
normand, comme ailleurs, les maires ont bien senti la nécessité de la fusion surtout, que la loi leur a garanti
qu’ils conserveraient leurs indemnités. En tout cas une chose est sûre, dans les cérémonies de remise
des Marianne d’Or, vous n’entendrez plus le secrétaire général du concours, Alain Trampoglieri évoquer
nos 36 577 clochers et leurs maires, mais célébrer notre riche démocratie de proximité avec ses 35 590 communes.
Le nombre de prétendants à la Marianne d'Or se restreint !

lamariannedor.com

 

Aimer les gens, aimer la République, aimer la France
Pour la 36ème saison du concours national de la Marianne d’Or, le bon usage
de l’argent public, l’innovation, les bons gestes pour la Planète, l’intérêt général,
le vivre ensemble et la défense des valeurs de la République resteront des critères
déterminants pour figurer à l’éloquent palmarès.
L’an dernier, les innovations liées à la COP 21 ont été un formidable succès.
Nous célébrerons les lauréats des Marianne d’Or du Développement Durable
dans le cadre du Congrès des Maires le 1er juin prochain en partenariat avec
Eco-Emballages.
En 2016, notre concours sera attentif aux premiers pas, dans leurs domaines
de compétences, des 13 nouvelles régions de métropole et d’Outre-mer.

Protocole et Affaires publiques
Le Protocole et ses usages et les Affaires Publiques vont faire l’objet d’un rendez-vous
événementiel cette année à Paris. Les services du protocole des collectivités territoriales
et les directions des Affaires Publiques des entreprises auront ainsi un rendez-vous
utile et incontournable pour exercer leurs fonctions.
Cette manifestation est conçue et réalisée par le commissariat général du concours
Marianne d’Or.

 

La Marianne d’Or à Miami (Floride)
Le rendez-vous d’art contemporain de Miami
(Floride) ART BASEL 2015 est devenu
un carrefour international que le concours de
la Marianne d’Or met à profit pour rencontrer
les responsables des grandes galeries
internationales, les conservateurs des musées
du monde et les élus des grandes capitales
chargés de la culture.
La soirée Marianne d’Or rassemblant les maires
de Floride et des Etats voisins est aussi convoitée
que les parties des grands noms de la mode
made in France.

Notre photo : dans le quartier Miami Design District,
l’hommage à l’architecte Le Corbusier signé
par l’artiste lyonnais Xavier Veilhan.

 

Remise officielle de la Marianne d’Or

La remise d’une Marianne d’Or par le secrétaire général du concours Alain Trampoglieri, dans une collectivité locale
ou au sein d’une entreprise reste un acte républicain fort. Evénement émotionnel pour le récipiendaire mais aussi
un moment civique fraternel et partagé par toute une assemblée.

 

  Catherine Vautrin, députée, Présidente de Reims Métropole.
Priorité au tri sélectif et aux innovations dans le domaine
du Développement Durable. 100% du verre collecté à Reims est traité
localement et réutilisé pour fabriquer des bouteilles de champagne,
se félicite Ismael Neyme, directeur des affaires publiques
Eco-Emballages
.
Yves Mesnard, maire de Roquevaire. Une politique de l’eau, depuis 90 ans en régie
municipale. Cérémonie de remise de la Marianne d’Or en présence
de François-Michel Lambert, député des BdR, président de l’Institut de
l’Economie Circulaire
, Elisabeth Nevchehirlian, conseillère municipale,
déléguée à la Régie de l’Eau et le secrétaire général du concours, Alain Trampoglieri.

 

Découvrez le palmarès du concours en cliquant ICI

 

 

Palmarès 2015 Marianne d'Or du Développement Durable 2015

MARIANNE D’OR du Développement Durable

PALMARES 2015
en partenariat avec Eco-Emballages

marianne

 

Marianne d’Or d’honneur :

Michel Rocard
Ancien premier ministre, ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine,
Marianne d’Or de la Démocratie Locale en 1986.
Depuis 2009, Ambassadeur de France, chargé de la négociation internationale
pour les pôles artiques et antarctiques.

Gérard Miquel
Sénateur du Lot, maire de Saint-Cirq-Lapopie. Président du Conseil National des Déchets.
Expert reconnu, il co-préside le Comité de concertation rattaché à l’Association des Maires de France
qui réunit les représentants des collectivités locales et les éco-organismes.

 

Collectivités locales :

Jean-François Rapin, maire de Merlimont (Pas-de-Calais), président de l’ANEL
ANEL Association Nationale des Elus du Littoral
Changement climatique : le littoral en première ligne

Antoine d’Amécourt, maire, agriculteur-sylviculteur
Avoise (Sarthe)
La forêt française, un secteur économique en terme d’emplois devant celui de l’automobile

Fabien Jordan, maire
Berrwiller (Haut-Rhin)
L’engagement citoyen pour le cadre de vie

Bernadette Laclais, députée de Savoie, présidente de l’association
Centre-Ville en Mouvement
La redynamisation des centres-villes facilite la proximité

Antoine Feracci, président
Corté (Corse) Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement
Le développement durable à travers trois axes pour agir :
chercher, développer, transmettre

Philippe Augier, maire, président de la Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie
Deauville (Calvados)
Une Charte du développement durable s’impose à tous les choix de la municipalité

Roger Le Goff, maire, président de la Communauté de Communes du Pays Fouesnantais
Fouesnant-les Glénan (Finistère)
Sensibilisation de la jeunesse à l’environnement

Michel Vergnier, député-maire
Guéret
(Creuse)
Une ville économe, positive et numérique

Jean-Marie Bogini, maire
Isola
(Alpes-Maritimes) Métropole Nice-Côte d’Azur
Aux portes du Parc national du Mercantour, ISOLA 2000, une station de sports d’hiver à taille humaine

Frédéric Vigouroux, maire, conseiller départemental, 1er vice-président
du SAN Ouest-Provence
Miramas (Bouches-du-Rhône)
« Territoire zéro déchet, zéro gaspillage »

Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, ancien député du Gard
Nîmes Métropole

Première conférence internationale consacrée aux crimes contre l’environnement
avec le Forum International des Technologies et de la Sécurité - FITS

Pierre Bruyère, maire, président du Syndicat mixte du lac d’Annecy
Poisy (Haute-Savoie)
Un schéma général d’assainissement de 50 communes

Catherine Vautrin, députée, présidente de Reims Métropole, ancienne ministre
Reims (Marne)
Agenda 21 - Réhabilitation de la Base 112

Bruno Magras, président de la Collectivité territoriale de Saint-Barthélemy
Saint-Barthélemy
La vitrine du Développement Durable de la France dans les Caraïbes

Jean Mangion, maire
Saint-Etienne-du-Grès (Bouches-du-Rhône)
Une requalification urbaine durable exemplaire

Patrick Beaudouin, maire
Saint-Mandé (Val-de-Marne)
Premier salon du Déplacement Durable

Jean-Yves Menou, maire honoraine de Ploubezre, président du Syndicat Mixte pour le Tri, le Recyclage et l’Elimination des Déchets
SMITRED Ouest-Armor (Côtes-d’Armor)
Les Côtes d’Armor, le département champion de France du tri sélectif

Michel Barret, président du Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique de la Vallée de l’Yvette,
adjoint au maire de Gif-sur-Yvette
SIAHVY (Essonne et Yvelines)
70 ans de gestion de la rivière Yvette

Jean-Luc Moudenc, maire, président de Toulouse Métropole
Toulouse (Haute-Garonne)
Un plan pluriannuel pour améliorer le cadre de vie

Thomas Joly, maire, vice-président de la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre
Verrières-le-Buisson (Essonne)
La commune fête avec pédagogie le bicentenaire du légendaire producteur de semences Vilmorin

Thierry Kovacs, maire, président de ViennAgglo
Vienne (Isère)
Un guide des éco-gestes remis aux agents municipaux

 

Entreprises :

ENERCOOP, l’énergie militante
Emmanuel Soulias, directeur
Un exemple concret de la transition énergétique
Objectif, fournir une énérgie 100 % renouvellable et 100 % coopérative
Plus de mille personnes, privées ou collectivités, rejoignent chaque mois Enercoop

Crédit Agricole S.A.
Stanislas Pottier, Direction du Développement Durable du Groupe Crédit Agricole
Une carte verte pour la Banque Verte

D3E Paca
Georges Prieur, directeur
La seconde vie des déchets électriques et électroniques

Heineken France
Kristelle Robic, secrétaire générale
Important travail sur la bouteille allégée et sur la recyclabilité des étiquettes

 

Cliquez ici pour Voir le détails du Palamrès 2015

 

 

Marianne d'Or Passeport pour le planète

A peine diffusé, déjà collector et bientôt réédité

 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour visualiser le Passeport en ligne

 

Alain Trampoglieri, Secrétaire général du concours

 

Les valeurs fortes à incarner pour recevoir une « Marianne d’Or » :
• Garantir une saine et rigoureuse gestion de l’argent et du bien public.
• Répondre au besoin croissant de pédagogie.
• Engager des actes forts de développement local.
• Défendre les services publics de proximité.
• Dynamiser et rendre attractif un territoire.
• Pratiquer la concertation et le dialogue, privilégier le débat.
• Encourager les jeunes générations à participer à la vie publique locale.
• Incarner les valeurs de solidarité et de partage.
• Aimer les gens, aimer la République.

>> Voir dossier de presse >>

 

 


François Hollande vante les mérites de la Marianne d'Or

Remise de la Marianne d'Or
à Uzerche
(Corrèze) en mai 2007
En hommage à Sophie Dessus

Vidéo Dailymotion par TV19

 

Le concours de
La " Marianne d'Or "

L'unique concours national
des villes et des villages, depuis 1984.

En savoir plus »

Voir le palmarès 2015 »

La " Marianne d'Or "
du développement durable

Un indicateur concret d’initiatives de terrain de nos élus motivés, d’entreprises impliquées et de citoyens concernés.

En savoir plus »

Voir le palmarès 2015 »