Concours national des Marianne d’Or 2017
  Alain Trampoglieri
Secrétaire général du concours

Invitation à participer

Encouragé avec pertinence par le président Edgar Faure, j’ai créé en 1984, un rendez-vous exceptionnel
avec la République, la démocratie locale et ses élus de proximité: le Concours national
de la Marianne d'Or
de la République.

La légitimité de cette initiative pédagogique et citoyenne est d’encourager, promouvoir et distinguer,
en métropole et Outre-mer, dans les villes, dans les villages, dans les communautés de communes,
d’agglomérations et les métropoles, des élus novateurs, issus d’une source d’excellence qui donnent du sens
à leur mandat et à la gouvernance locale.

Il est bien utile en ces temps de partage et d’économies budgétaires de pouvoir consulter chaque année
le tableau d’honneur des meilleures pratiques municipales, régionales ou départementales distinguées dans
un exemplaire pluralisme.

 

 

Un concours de culture civique incontournable

La Marianne d’Or souligne l’évolution des politiques publiques, prodigue une culture
entrepreneuriale et un management de proximité dans nos hôtels de ville, communautés
de communes, conseils généraux et régionaux, plaçant le citoyen et ses légitimes doléances,
au cœur de tous les débats.

Le bon usage de l’argent public, maître mot du management de proximité, guide désormais
nos élus et fonctionnaires territoriaux à faire mieux avec moins et à participer à l’effort
national de lutte contre le déficit.
Des compétences partagées et mieux définies font des régions et de l’intercommunalité la clé
de l’avenir du pouvoir local décentralisé.
Il est bien utile dans ces temps de partage et d’économies budgétaires de pouvoir découvrir
chaque année le palmarès, véritable tableau d’honneur des meilleures pratiques municipales,
et départementales pour s’en inspirer ou les adopter.

Avec notre démocratie locale à la française, la République a un potentiel formidable
de dévouement et d’engagement civique.
Chaque année, le palmarès de la Marianne d’Or affiche la réalité du terrain
et s’impose comme l’unique vitrine de la citoyenneté.

Comment participer ?
Si vous pensez que vos valeurs d’excellence républicaines doivent figurer à l’éloquent palmarès annuel,
votre participation enrichira notre concours mais aussi le débat public.
Adressez-nous une lettre de motivation dans les meilleurs délais au secrétariat général du concours
sur notre site : marianne@lamariannedor.com.

Date limite des dépôts de candidatures le mercredi 31 mai 2017.
Le palmarès sera proclamé, selon la tradition dans un haut lieu de la République avant l’été.

Dans l’attente de découvrir avec intérêt votre candidature, continuez à animer la démocratie locale,
à aimer les gens et à aimer la France.

Alain Trampoglieri
Secrétaire général du concours
lamariannedor.com
marianne@lamariannedor.com

 

     


Marianne d’Or 2016 - Année de la Marseillaise
Concours national des villes et villages de France

Fondé en 1984 par Edgar Faure et Alain Trampoglieri

conseil

Voir le Palmarès 2016 en détail
sur ANNNEDELAMARSEILLAISE

>>> Cliquez ici >>>

 

PALMARES Marianne d'Or 2016
Le concours qui fait aimer la France, la République et ses valeurs

 

Marianne d’Or de l’Année de la Marseillaise
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Christian Estrosi, président de la Métropole Nice-Côte d’Azur,
président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille (BdR)
Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux (Hauts-de-Seine)

Marianne d’Or d’Honneur
Serge Grouard, député du Loiret

Marianne d’Or de la France Libre
Jacques Godfrain, Président de la Fondation de Gaulle

Marianne d’Or du Devoir de Mémoire
Serge Barcellini, président général du Souvenir français

Marianne d’Or de la Proximité
Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l’Yonne

Marianne de la Culture
Jérôme Coumet, maire du 13ème arrondissement de Paris

Marianne d’Or de la Démocratie connectée
Alain Marsaud, député des Français établis hors de France

Marianne d’Or de la Tradition
Eric Duval, maire de Plouha (Côtes-d’Armor)

Marianne d’Or de la Data Démocratie
Alain Pernot, premier adjoint de la commune nouvelle de Vincent-Froideville (Jura)

Marianne d’Or de la Citoyenneté
Ismaël M’Baye, président de l’association Expressions de France

Marianne d’Or de la Solidarité
Damien Carême, maire de Grande-Synthe

Marianne d’Or de la Communication
Lionnel Luca, député-maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes)

Marianne d’Or de l’Europe
Didier Dumont, maire de Bennecourt (Yvelines)

Marianne d’Or de l’Engagement citoyen
Michel Marescot, maire de Villerville (Calvados)

Marianne d’Or de la Jeunesse
François-Xavier Priollaud, maire de Louviers (Eure)
Isabelle Maincion, maire de Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher)

Marianne d’Or de l’Intergénérationnel
Bernard Perrut, député-maire de Villefranche-sur-Saône (Rhône)

Marianne d’Or du Lien Armée-Nation
Louis Giscard d’Estaing, président des Villes Marraines des Forces Armées

Marianne d’Or des Rites républicains
Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire (Rhône)

Marianne d’Or de la Musique
Michel Bing, président de l’Union des Fanfares de France
Axel Veyret, chef de l’Harmonie de Vinay (Isère)
Sylvie Bourdon, artiste-interprète d’une nouvelle version du Chant des Partisans
Xavier Louy, président de XL LO, édite une nouvelle version de la Marseillaise

 

Haut de page >>

CONTACTS :

mariannedor